Québec : des dizaines de milliers d’étudiants et de Montréal pour défendre le droit à manifester

Québec

s'informerUne manifestation géante s’est déroulée mardi à Montréal cent jours après le début de la grève des étudiants contre le relèvement des frais de scolarité à l’université. Mais les manifestants entendaient aussi protester contre la « loi spéciale » adoptée vendredi dernier par le gouvernement québécois. Celle-ci oblige notamment les organisateurs de manifestations de plus de 50 personnes à soumettre à la police au moins huit heures à l’avance l’itinéraire du cortège sous peine d’amendes particulièrement élevées. Dès son adoption, elle a été défiée un peu partout au Québec. Dans le sud de la province, à Sherbrooke, 36 manifestants sont devenus lundi soir les premières personnes arrêtées en vertu de cette loi prévue pour rester en vigueur jusqu’au 1er juillet 2013.
La manifestation de Montréal s’est déroulée dans une ambiance plutôt bon enfant, même si quelques incidents ont éclaté après sa dispersion. « La loi spéciale, on s’en câlisse », criaient les manifestants. Un professeur à la retraite a expliqué sa présence aux côtés des étudiants : « J’ai manifesté quand j’étais jeune pour la gratuité scolaire. Quand on est allé à l’université, on ne payait pratiquement rien. Je ne comprends pas que des gens de mon âge puissent remettre en cause ce dont ils ont eux-mêmes profité. »
Le gouvernement a laissé entendre mardi, par la voix de sa ministre de l’Education, que « les portes restaient toujours ouvertes à la négociation avec les étudiants. Le porte-parole du Classe, le syndicat étudiant le plus radical, a déclaré que si elle était invitée à de nouveaux pourparlers, son organisation y participerait, « même si en ce moment le lien de confiance n’est pas dans son meilleur état ».

Tags:

Catégories: ÉTUDIANTS, Canada, ENSEIGNEMENT, JEUNES, Libertés, Manifestation, Québec

Recevez nos informations

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 832 autres abonnés