Les discussions sur le SMIC s’annoncent serrées

smic

s'informerLe Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a déclaré mercredi dernier qu’ « il y aura un coup de pouce au SMIC mais qui tiendra compte à la fois du rattrapage nécessaire […] et de la réalité des entreprises ».

Le SMIC n’a pas été augmenté depuis cinq ans en dehors des revalorisations consécutives à une inflation de plus de 2% par an. Il était au 1er janvier 2006 de 985,11 euros (net mensuel) ; il est actuellement de 1096,94 euros.

« Sur le SMIC, comme sur les retraites, il faut faire des études d’impact avant toute décision », affirme Laurence Parisot, la présidente du MEDEF. « Nous ne pouvons pas, précise-t-elle, aller au delà de ce qui est prévu normalement sur le SMIC sans prendre un risque sur l’emploi, un risque sérieux, non seulement ça peut empêcher de nouvelles embauches mais ça peut aussi détruire des emplois ».

Michel Sapin, ministre du Travail a annoncé que « le niveau du coup de pouce et ses modalités seraient décidés avant la grande conférence de juillet. » Le Premier ministre envisage une hausse « inférieure à 5 % » (55 euros par mois). Les syndicats FO et CGT réclament une hausse plus substantielle. FO demande 250 euros par mois (net mensuel : 1340 euros), la CGT, 300 euros (brut mensuel : 1700 euros). Le secrétaire général de la CFDT, a estimé mercredi que la revalorisation du SMIC devait aussi s’accompagner d’une hausse du RSA et d’une politique plus générale sur le temps partiel.

Tags:, , , ,

Catégories: SALAIRES, SOCIAL

Recevez nos informations

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 820 autres abonnés